« La Franc-Maçonnerie assassinée | Page d'accueil | Pauvre Afrique! Ton antique sagesse fout le camp. »

11/03/2008

Réponse au site "Amour, Vérité, Athéisme".

Transféré de Commentaires apportés à notre note intitulée "Un site dangereux" et en réponse  à l'auteur du site pseudo-nommé "Amveat" 

Nos lecteurs n'ont pas besoin qu'on leur tienne la main ou les lunettes pour comprendre ce que recouvrent les thèses développées par le site "Amour, Vérité, Athéisme" (sicsicsic).

Ses auteurs écrivent en effet : "Nous voulons représenter et promouvoir le courant athée et rationaliste au sein du Front national et plus généralement au sein du « mouvement national ».../...". Et plus loin : ".../... Nous nous prétendons socialistes révolutionnaires.../...".

Excusez du peu mais le rapprochement des termes "mouvement national" et "socialisme" conduit à un idéologie qui s'est appelée "national socialisme" qui se voulait aussi "révolutionnaire" et qui n'a pas laissé les meilleurs souvenirs ni aux Juifs ni aux Francs-Maçons, ni à tous ceux de tous bords, et y compris de l'extrême droite de l'époque,  qui ont défendu la démocratie et la liberté ou qui ont usé de l'arme de la résistance passive contre l'inacceptable qu'ils ne pouvaient faire autrement que de supporter.

Quant aux thèses de l'anti-maçonnisme laïc, porté par bon nombre de laïcards, elles ne se distinguent en rien de ce qui est le point de vue religieux. Et comme l'anti-maçonnisme religieux il puise à la même source : l'ignorance de ce qu'est la maçonnerie.

Commenter plus serait nous rendre complices objectifs de thèses insoutenables dont on voit bien, à travers de récentes élections démocratiques, à quel niveau de considération les tiennent les Français.

Par ailleurs vous lirez en suite des présents commentaires l'exposé que nous avons déjà fait de l'anti-maçonnisme laïc communiste, socialiste...

En somme, avec les religieux, l'union sacrée des totalitarismes et/ou des fascismes.

15:15 Publié dans C6- Antimaçonnisme laïc (politique...) | Lien permanent | Commentaires (4) | Tags : antimaçonnisme laîc, antimaçonnisme politique, antimaçonnisme

Commentaires

Comme toujours, de votre part, c'est toujours, calomnies, calomnies, raccourcis et généralisations.
En ce qui concerne, athéisme, Front National, comme l'indique le titre, c'est : "Un projet politique réalisable?"
Vous remarquerez le point d'interrogation, qui indique que l'on s'interroge si ce projet politique est réalisable ou pas.
Quand au rapprochement "mouvement national" et "socialiste révolutionnaire" pour en déduire un "socialisme national", c'est un peu fort de café, vu nos principes que l'ont peut lire dans Présentation.
Enfin, comme nous l'écrivons, nous nous indiquons "socialistes révolutionnaires dans la lignée des Proudhon, Fourier, Blanqui". On voit pas le rapport avec national-socialisme...


En fait, ce que vous n'admettez pas, c'est que l'on soit pas forcément amoureux de la Franc-Maçonnerie. Nous ne sommes pas obligé d'aimer la Franc-Maçonnerie.

Écrit par : amveat | 11/03/2008

En effet rien ne vous oblige à aimer la FM. Rien ne vous oblige non plus à vomir dessus.
Si vous ne voyez pas bien changez de lunettes.

Pour le reste nous avons dit ce que nous avions à dire. Attention (voir notes ci-contre) : Ne seront publiés que les messages "pour ou contre" rédigés en langue française courtoise. Nous nous réservons le droit de censurer ou de ne pas publier les messages ne répondant pas à l'obligation précédente ou n'étant pas en rapport avec l'objet de ce blog. Nous nous efforcerons cependant de donner l'esprit de ces messages.

Petite note annexe : Nous avons écrit "national socialisme" et non comme vous l'avez transformé "socialisme national". La nuance n'est pas de moindre importance.

Emmanuel.

Écrit par : Emmanuel | 11/03/2008

Bien sûr que chacun a le "droit de ne pas aimer la franc-maçonnerie", nous ne demandons pas d'être aimés, et surtout pas par n'importe quel extrémiste. Je ne demande même pas le respect, être bien considéré par de telles personnes serait un affront.

Ces gens se réclament de Proudhon? C'est pas lui qui a écrit que "l'homme le plus libre est celui qui a le plus de relations avec ses semblables"?

Écrit par : Luc | 14/03/2008

Bonjour Luc

Heureux de te voir sur nos pages.
Va doucement!

Fraternité
Emmanuel

Écrit par : Emmanuel | 14/03/2008

Écrire un commentaire