16/11/2010

A propos de notre note "Lucifer et les Francs-Maçons"? (suite)

http://lodgamour.blogspirit.com/archive/2010/11/03/lucifer-et-les-francs-macons.html     

Initialement donné en commentaire nous plaçons ici en note celui de notre Frère Marc qui nous a alerté sur le fait que ce texte a été partiellement reproduit sur le site du Docteur Angélique.

Nous devons cependant rappeler à tous que, si nos texte sont libres de droits, la simple correction veut qu'ils ne soient pas reproduits sur d'autres sites sans notre autorisation.

S'il fallait démontrer à quel genre d'enfermement pernicieux conduit le radicalisme religieux, notamment au sein de la frange dure de l'église romaine, on en aura un aperçu édifiant dans la lecture de ce fil :

 http://docteurangelique.forumactif.com/philosophie-realiste-discussions-diverses-f2/les-francs-macons-adorent-ils-lucifer-t10892-100.htm#352251     

Nous savons cependant gré au Frère ADAMEV de sa vigoureuse défense de la maçonnerie. Et nous le remercions de cette conclusion apportée ce jour :  

Texte du Frère Adamev : "Continuez svp, j'apprends, et avec moi les milliers de gens qui vous lisent, des tas de choses sur la manière dont l'église romaine, dans sa frange sectaire, perçoit la FM et d'une manière générale tout ce qui ne pense pas selon le magistère romain. C'est vraiment plein d'enseignements sur la conception que vous avez de la Charité Chrétienne, de ce qu'est le discernement, le respect de l'autre (voir aussi ce qui s'écrit ici ou là sur la foi musulmanne, la philosophie boudhiste... bref tout ce qui n'est pas votre pensée étroitement "catholique").

Merci cependant à Alexis232 d'avoir rappelé ce que disent les Constitutions d'Anderson, en effet, texte fondateur pour la maçonnerie moderne prise dans son ensemble :

"Un Maçon est obligé de par son Titre d'obéir à la Loi Morale et s'il comprend bien l'Art, il ne sera jamais un Athée stupide ni un Libertin irréligieux. Mais bien que dans les Temps Anciens les Maçons fussent obligés dans chaque pays d'appartenir à la Religion de ce Pays ou de cette Nation, quelle qu'elle fût, il est maintenant considéré comme plus opportun de seulement les soumettre à cette Religion que tous les hommes acceptent, laissant à chacun son opinion particulière, qui consiste à être des Hommes Bons et Honnêtes ou Hommes d'Honneur et de Sincérité, quelles que soient les Dénominations ou Croyances qui puissent les distinguer ; ainsi, la Maçonnerie devient le Centre d'Union et le Moyen de concilier une véritable Amitié parmi des Personnes qui auraient dû rester perpétuellement Éloignées."

Je ne peux que me réjouir d'appartenir à cette société d'hommes et de femmes capable de réunir en son sein, loin des excommunications, interdits, accusations infâmantes et/ou d'hérésie(s), de déïcide, de perfidie, de mensonge... ".../... quelles que soient les Dénominations ou Croyances qui puissent les distinguer.../... des Personnes qui auraient dû rester perpétuellement Éloignées."

Mais je ne peux que m'attrister à lire que dans votre acharnement et vos raisonnements spécieux tournant en boucle, vous en soyez arrivés à établir (errare humanum est) et surtout défendre (perseverare diabolicum), au mépris des Ecritures elles-mêmes, l'égalité : Lucifer = diable = satan = Prométhée = Jésus." Fin de citation Adamev 

Faut quand même le faire! 

On notera que si notre Frère a bien posé l'égalité : " Lucifer = Prométhée = Jésus" (en tant que "porteurs de Lumières") ainsi que nous l'avons fait ici même, à aucun moment, et bien au contraire, il n'a fait ce rapprochement avec satan, le diable ou autres démons. Rapprochement que nous-mêmes n'avons pas fait. Rapprochement satanique pour le moins étonnant sous la plume claviadeuse de gens se disant chrétiens.

 


 

 

 

 

09/11/2010

A voir et écouter sans modération

 
Si tout les gens du monde chantaient ensemble,
Si tous les gens du monde voulaient se donner la main,
N’est-ce qu’un rêve? Un beau lendemain?
Un jour nouveau enfin où plus homme ne tremble.
 
Emmanuel 

il vous suffit de cliquer sur le lien ci-dessus, et vous allez assister à quelque chose d'aussi impressionnant sur le plan technique, que sur le plan du chant. Il s'agit d'un groupe de gens, TOUS PURS AMATEURS

Ils ne se connaissent pas puisque vous verrez en bas de l'écran s'inscrire la partie du monde dans laquelle ils chantent AVEC LES AUTRES !

C'est là qu'intervient la performance technique : un groupe de techniciens bénévoles a accepté de se prêter au jeu, et se sont occupés de filmer et
prendre le son (d'une pureté remarquable pour des enregistrements faits en extérieur...)

à l'arrivée, une merveille musicale, technique, et un symbole tellement fort sur tout ce que peut apporter la musique aux gens du monde entier, qui sont capables l'espace d'un instant de parler la même langue, ressentir les mêmes émotions....
DU TRÈS TRÈS BEAU qui nous permet de garder quelques espoirs sur le genre humain....

03/11/2010

Lucifer et les Francs-Maçons

 Les Francs-Maçons adorent-ils Lucifer?

 

C'est une accusation récurente des anti-maçons que de nous attribuer l'adoration de Lucifer comme dieu. Cela vient des anciennes accusations papales de satanisme, reprises récemment du siècle précédent, dans les années 30, par l'évêque Jouin anti-maçon aussi acharné qu'antisémite. Pour ce faire il, et d'autres avec lui, se sont servis d'un faux document attribué à un maçon américain célèbre au XIXème siècle mais malheureusement tombé dans la folie du palladisme et qui décerna à une étoile bien connue des maçons le qualificatif de Lucifer.

Lucifer, Satan, diable, démon, ange(s) déchu(s)... les religions et les pouvoirs ont toujours développé une abondante littérature ayant pour sujet le mal personnifié par une figure démoniaque représentant généralement l'un des attributs du mal.

Le plupart d'entre-elles y ont vu un être crée ou non par la divinité mais toujours opposé à elle et ayant pour vocation la conquête du monde, la possession des hommes, la perversion de leur esprit et de leurs mœurs.

Cependant, le livre des livres des religions monothéistes, la Bible (réf BJ4/ CD-rom), traduite du Tanakh hébraïque en grec 2,5 siècles avant JC par 72 sages (Septantes), ne mentionne pas le nom de Lucifer, ne mentionne que tardivement le nom de Satan (Zacharie 3,1) et celui du diable dans Sagesse (2,24).

C'est Jérôme, le traducteur de la Bible en 385, qui traduira en latin (Vulgate) le mot vjn « NJS » par «le serpent » ou « le Satan » alors que ce mot indique un corps opposant une résistance et plus généralement le vice. Ce n'est qu'en 1546 que le Concile de Trente affirmera l'authenticité de la bible de Jérôme, cependant qu'elle avait été révisée (sic) au VIIIème siècle par Alcuin et Théodulphe, tous deux religieux l'un à Tours, l'autre à Orléans.

Il faut observer que le texte du Tanakh, partiellement attribué à Moïse, se situe au plan des principes d'humanité et non de l'humanité réelle ce que, semble-t-il, les traducteurs et réformateurs de la Bible n'ont pas compris ou voulu traduire pour ne pas remettre en cause la doctrine du péché originel. Doctrine officialisée en dogme par le Concile d'Orange sur lequel l'église romaine a fondé, à la suite de saint Augustin (IVème siècle), tout son système de domination des êtres et des pensées.

Si l'on examine l'origine des mots qualifiant le mal, le vice on voit que Lucifer désigne chez les Romains « l'Étoile du matin et du soir » soit « Vénus » (mais Vesper pour l'étoile du soir). Chez les Grec Lucifer est Phosphoros. En latin comme en Grec ce mot signifie « qui porte la Lumière ». Dans la Septante, on lit ὁ ἑωσφόρος ὁ πρωὶ ἀνατέλλων, qui signifie « le porteur d'aurore, celui qui se lève le matin ». Ce texte fait référence à un roi de Babylone qui aurait dit : « J'escaladerai les cieux, au-dessus des étoiles de Dieu j'élèverai mon trône, je siégerai sur la montagne de l'Assemblée, aux confins du septentrion. Je monterai au sommet des nuages, je m'égalerai au Très-Haut. » (Isaïe 13 et 14). C'est encore Jérôme qui utilisera abusivement le mot Lucifer pour traduire en latin le verset 14,12 «  Comment es-tu tombé du ciel, étoile du matin (Lucifer), fils de l'aurore? As-tu été jeté à terre, vainqueur des nations? ».

La tradition chrétienne des origines attribue ce qualificatif à Jésus lui-même. Dans le Nouveau Testament, il y a une mention de φωσφόρος, « porteur de lumière », « Et nous tenons pour d'autant plus certaine la parole prophétique, à laquelle vous faites bien de prêter attention, comme à une lampe qui brille dans un lieu obscur, jusqu'à ce que le jour vienne à paraître et que l'étoile du matin (Lucifer) se lève dans vos cœurs » (Pierre 2:1:19)

Dans l'Apocalypse (Jean 22:16) Jésus se décrit comme ὁ ἀστὴρ ὁ λαμπρὸς ὁ πρωϊνός, « l'étoile du matin ». On peut trouver un écho de cet usage dans l'Exultet, le chant liturgique par lequel l'église romaine, durant la veillée pascale du Samedi saint, proclame l'irruption de la lumière dans les ténèbres, symbolisée par celle du cierge pascal qui vient d'être allumé.

Dans le Coran, la sourate 86 Al Tariq parle également de l'étoile du matin, et pourrait évoquer le Messie, Al Tariq signifiant à la fois l'étoile du matin et celui qui vient dans la nuit.

C'est un Apocryphe, le Livre d'Enock, qui crée le mythe des anges rebelles. Mais c'est le Moyen-Age qui fera de Lucifer un ange rebelle, déchu, tentateur, diviseur, roi des démons... et lui donnera ses représentations dont la plus connue est celle d'un diable rouge ou noir, cornu, aux pieds de bouc... C'est ainsi que naîtra la fiction bien arrangeante de Lucifer = Satan = diable = démon... dont l'église romaine fera le tentateur de l'humanité.

En fait, si l'on y regarde bien, Lucifer peut être assimilé à Prométhée qui, dérobant aux dieux le feu du ciel, apporte aux hommes la connaissance et les science. On sait que Prométhée subit le châtiment de son forfait en étant attaché au Caucase et livré à la rapacité des corbeaux, vautours et autres bestioles qui lui dévorèrent le foie.

De ce point de vue Jésus est aussi un héros prométhéen qui apporte aux hommes la connaissance de la nouvelle loi fondée sur l'Amour alors que l'ancienne loi, à laquelle peut être rattaché Prométhée, est fondée sur la contrainte qu'impose un dieu jaloux. Et l'on sait ce que les prêtres juifs (symbolisant toute cléricalité et non le peuple juif comme le  laissent entendre les racistes religieux ou non) ont fait subir de supplices à cet Etre de Lumière, fils de Dieu et fils de l'homme.

Loin donc d'être infamante l'accusation de luciférisme portée contre les Francs-Maçons à la suite des déclarations délirantes d'un Albert PIKE, vieillissant et tombé dans la folie du palladisme, tout au contraire de ce qu'affirment nos adversaires, nous honore puisque nous nous qualifions nous-mêmes de « Fils de la Lumière », que nous avons pour ambition de porter au monde « la lumière reçue au cœur de nos loges », « de rassembler ce qui est épars » de n'être « ni athées stupides ni libertins irreligieux »...

Cependant, si la Franc-Maçonnerie proclame l'existence d'un Principe Créateur sous le nom de Grand Architecte de l'Univers qui donne à l'homme le bien le plus précieux qui soit : La Liberté, don, transmission qui font ainsi du Créateur un "Etre" présent, pensant et agissant, nous devons rappeler avec force que la Franc-Maçonnerie n'adore aucun dieu, ne rend aucun culte, ne délivre aucun sacrement, ne propose aucune forme de salut, de paradis, de récompense ultime.

Néanmoins, la Franc-Maçonnerie porte les valeurs qui découlent de l'Espérance révélée par ce que la réalité du monde inspire de sens, de la Foi en un perfectionnement infini de l'homme et de l'humanité, de la Charité comme attention, assistance, amour portée à l'humanité et à chaque homme. 

Réjouissons-nous donc mes Frères et Sœurs de ce que Jésus - "Etoile du Matin" selon les saints Pierre et Jean et donc "Lucifer" selon la traduction de cette expression par saint Jérôme - nous soit l'une des « Grandes Lumières de l'humanité », celui qui a «initié la plus belle religion du monde », le « médiateur entre l'humanité et le Principe Créateur », de ce qu'il nous a donné « la Loi d'Amour ». Réjouissons-nous encore de ce que la Franc-Maçonnerie traditionelle proclame, comme à son origine, l'existence d'un Principe Créateur qu'elle laisse à ses membres le soin de définir selon leur coeur, que nos travaux soient ouverts « A la Gloire du Grand Architecte de l'Univers » en présence de la Bible ouverte au Prologue de l'Évangile de Jean qui commence par ces mots « Au Commencement était le Verbe... qui était avec Dieu... qui était Dieu... qui était la Lumière Véritable… qui éclairait les Hommes... qui ne l'ont pas reconnue ».

 

Prométhée, Lucifer, Jésus...

et nous, petits hommes éclairés par leur Lumière,

animés par la Foi, la Charité et l'Espérance,

même combat contre l'ignorance, l'ambition, le fanatisme.

Mais qu'on ne fasse pas un mauvais procès d'intention. Nous savons et reconnaissons qu'il y a dans toutes les religions des croyants laïcs ou clercs qui sont à l'opposé de ces tares de la société et qui ont exercé ou exercent encore une influence positive sur la marche du monde. Ceux là sont l'objet de notre respect.

WANTED : CETTE FEMME EST DANGEREUSE

CETTE FEMME EST DANGEREUSE

Dommage madame que vous ne portiez pas plus haut le nom prestigieux*** qui est le vôtre.

Relative récente venue dans le paysage de l'anti-maçonnisme Madame Michelle d'Astier de la Vigerie se présente comme «évangéliste», écrivain, après avoir été successivement journaliste, publicitaire, chef d'entreprise, attachée ministérielle au cabinet d'Edith Cresson.

*** Les d'Astier de la Vigerie, annoblis sous la Restauration, ont donné à la France plusieurs grands serviteurs dont Emmanuel d'Astier de la Vigerie né le 6 janvier 1900 et mort le 12 juin 1969 à Paris, écrivain, journaliste et homme politique français. Grand résistant, fondateur du mouvement de résistance Libération-Sud, devient, Commissaire à l'Intérieur de la France libre. Il sera l'un des compagnons de route du PCF, puis un gaulliste de gauche. Il est Compagnon de la Libération (Source Wikipédia).

Sous son abord avenant son blog http://www.michelledastier.org/ est, sous couvert de défense de la foi chrétienne, un ramassis de tout ce que la planète compte de ragots complotistes, millénaristes, antisémites, sédévacantistes... et anti-maçonniques.

A travers ses délires hystérico-mystiques, appelant à la conversion en un christ idôlatré pour éviter les flammes de l'enfer, on est en droit de se demander si cette femme a une vision un peu positive du monde dans lequel elle vit.

Ce qui est certain c'est que cette adepte d'une secte évangéliste a des relations évidentes avec l'extrême droite politique nationale et internationale. En témoignent les liens qu'elle établi avec un autre blog appelé « La Trompette » http://www.latrompette.net/ tenu par les dénommés Claude Chaine et Bruno Dammann tout aussi délirant et en relation avec l'extrême droite religieuse anglo-saxonne.

Ce site est aussi grand amateur des prédications du pasteur (sic) Henri Viaud-Murat autre allumé sectaire dont on lira avec consternation l'article d'où il ressort que la guerre israélo-palestinienne actuelle est la conséquence du pseudo complot illuminatiste noyauté par l'ancienne secte du faux Messie Shabbatai Zevi dont certains anciens de la famille Sarkosy aurait été membres :

http://bloghenriviaudmurat.wordpress.com/2008/10/20/des-f...

En suivant différents liens des sites mentionnés on verra que malgré leurs critiques acerbes contre l'église romaine celle-ci, en divers lieux, référence cette secte comme chrétienne. Cela conforte ce que nous écrivions dans un de nos récents articles consacré à « la pieuvre noire » de l'extémisme chrétien :

http://lodgamour.blogspirit.com/archive/2010/10/16/la-cit...

On lira également avec profit l'article de l'excellent Hiram.be de Jiri Pragmann consacré à cette fausse prophètesse :

http://www.hiram.be/Decrypter-Michelle-d-Astier-de-la-Vig...

Amis lecteurs attention donc à l'apect séducteur des présentations données par les blogs de Michelle d'Astier de la Vigerie et consorts et par les idéologies véhiculées.